Archives pour fév 2013

 

Avoir 25 ans au Japon… et dans le monde ?

17 fév 2013 in réflexion

Bien le bonjour !

Alors que le B’z LIVE-GYM 2008 -ACTION- est logiquement encore dans les top 10 DVD et Blu-ray (dont il a pris la première place, tous les Blu-ray de B’z cartonnent ces dernières années, faisant largement reculer les ventes de DVD du groupe), et alors que le prochain DVD sort fin février, l’attente du véritable lancement de l’année 2013 et surtout des 25 ans de B’z se fait de plus en plus pressante.

En effet, B’z ne communique plus depuis un certain temps, laissant présager une explosion peu après la sortie du 3ème DVD fin mars. On peut tabler sur un feu d’artifice dans les premières semaines d’avril.

Evidemment, après 3 DVD rappelant les heures de gloire de B’z, le plus grand groupe du Japon est attendu au tournant. Autant dire qu’une nouvelle compilation, même participative, du type « Best Pleasure 3″, ne serait pas à la hauteur de l’attente. Fort logiquement, un 51ème single pourrait voir le jour, un an après le fameux GO FOR IT, BABY -kioku no sanmyaku-.

Un nouvel album original serait aussi tout à fait bienvenu, en parallèle à la super tournée que le groupe s’apprête sûrement à lancer. Car même si GO FOR IT, BABY s’était avéré excellent, avec pour le coup une publicité Pepsi réussie, la suite de l’année 2012 avait été quelque peu décevante, comme nous avons déjà eu l’occasion de le dire. Certes, le titre Into Free -Dangan- était formidable et disponible dans le jeu Dragon’s Dogma, mais le mini album B’z disponible dans 63 pays via i-Tunes ressemblait plus à un minimum syndical qu’à une vraie sortie digne du statut de B’z.

Nous y voilà. Quoi que fasse B’z en 2013, qu’il s’agisse d’une compilation, d’un ou plusieurs singles ou encore d’un album, la question essentielle pour nous fans internationaux est simple : ces disques connaîtront-ils une sortie internationale ?

La question est essentielle car B’z est à la croisée des chemins :

- faire de sa carrière japonaise une carrière mondialisée, même numériquement, même discrètement.

- continuer sa carrière japonaise (51ème single, 19ème album) sans aucune sortie internationale, et de fait soit mettre sa carrière internationale entre parenthèses, soit continuer une carrière internationale parallèle avec des mini albums d’auto-reprises en anglais, soit carrément y mettre un terme.

Donc, bien sûr nous attendons avec impatience le feu d’artifice pressenti pour avril, mais au-delà de ça l’annonce ou non d’une sortie internationale des prochains disques de B’z. Le choix d’une double carrière, une exclusivement japonaise et l’autre internationale, serait pour nous évidemment terriblement décevant et même frustrant, car nous nous verrions considérés comme un public de second ordre, voir un public quasi inexistant.

Et cela risque bien d’être le cas, malgré les sorties systématiques à l’international des disques de Matsumoto, comme l’an dernier Strings Of My Soul ou encore récemment son single Live Life en numérique.

Alors, si Matsumoto assume déjà une carrière mondialisée depuis dix ans, pourquoi pas B’z désormais ? Pendant ce temps, d’autres viennent en France et sont visibles à la télévision.

Le suspense jusqu’à avril demeure entier !! Restons connectés !