Tak Matsumoto ne perd jamais !

Vendredi, 22 juil 2011 @ 1:03 | News

cmon-ou-le-clip-jubilatoire.PNG

Alors que le premier concert nord-américain de Vancouver a eu lieu hier soir avec des premiers retours enthousiasmés et en attendant le point d’orgue lundi prochain, à 4h du matin heure de Paris, la retransmission en direct sur USTREAM du concert de Los Angeles, vous aurez peut-être remarqué les vidéos promotionnelles du prochain album C’mon visibles sur la toute récente chaîne officielle Youtube.

On peut réellement se délecter de la toute dernière qui met en scène Matsumoto et Inaba au beau milieu d’un clairière, assis sur des chaises et jouant au « shiri-tori », une sorte de scrabble verbal dans lequel un joueur dit un mot ou une phrase, et l’autre joueur doit dire un nouveau mot dont la première syllabe est identique à la dernière du mot prononcé par le joueur précédent. Ainsi, Matsumoto commence avec Sayonara kizudarakeno Hibiyo. Inaba répond : Yoruni furaretemo. Matsumoto réfléchit et renchérit en japonais d’Osaka : Mo u karimakka. Inaba s’exclame alors Kamon ! (C’mon!)

cmon.PNG

Mais mais mais… la règle du jeu veut qu’un mot ne doit pas se terminer par le son « n » sous peine de perdre ! En effet, aucun mot japonais ne commence par ce son « n » (et non pas la lettre « n ») !

cmon-matsumot-part-inaba-pense.PNG

Matsumoto déclare : « Tu as prononcé « n », se lève et s’en va, l’air de dire : « Tu as perdu, salut ! » tandis qu’Inaba reste songeur. En attendant, le nom du prochain album a été trouvé… Après avoir gagné le Grammy Award du meilleur album pop instrumental en février, Tak Matsumoto n’allait pas perdre à un jeu si simple face à Inaba !

En tout cas, on apprécie énormément ce genre de mise en scène dans laquelle chacun joue parfaitement son personnage, ce que l’on n’avait plus vu depuis longtemps. En effet, Matsumoto incarne le « boss » de B’z, en quelque sorte le patron d’Inaba qui ne peut donc pas perdre face à son « employé ». De son côté, Inaba, pourtant souvent porte-parole du groupe lors des concerts et des interviews télévisées, retrouve un rôle de subalterne qui ne peut jamais l’emporter face à un Matsumoto qui lui est toujours supérieur. En bref, la scène est jubilatoire pour un fan de B’z !

 

3 commentaires à “Tak Matsumoto ne perd jamais !”

  1. paulhenry dit:

    Sympa!

    Et pour ceux qui n’ont pas écouté l’album, je ne dirai rien sinon qu’il prend un tournant surprenant à mi parcours. Surprenant en bien comme en mal d’ailleurs ;)

  2. Odon Vallon dit:

    « Surprenant en bien comme en mal »… là tu en dis à la fois trop et pas assez ! Mais comme je fais partie de ceux, nombreux, qui n’ont pas encore écouté l’album (qui sort mercredi 27 je le rappelle), n’en dis pas plus ! On aura l’occasion d’en reparler ! (^_^)

  3. paulhenry dit:

    Plus je l’écoute plus je le trouve bien :)

Laisser une réponse.

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>