Archives pour mar 2011

 

13 avril, nouvelle date de sortie de「Sayonara Kizudarake no Hibiyo」

25 mar 2011 in News

bz-sayonara-kizudarakeno-hibiyo-nouvelle-date-de-sortie.png

Et voilà , la nouvelle date est tombée. Initialement prévu le 30 mars, le tout nouveau single de B’z sortira finalement le 14 avril, à moins qu’une nouvelle catastrophe n’intervienne… Si l’on est en droit de ne pas être rassuré par la centrale de Fukushima, on commence peu à peu d’évoquer une quatrième catastrophe qui risquerait alors d’être monumentale. En effet, les tremblements de terre depuis le 11 mars sont si nombreux et si forts que pas moins de treize volcans de l’archipel risquent de se réactiver dans les temps à venir, la plus grande peur demeurant un réveil du Mont Fuji, « endormi » depuis 300 ans…

Personnellement, cela ne m’aurait pas dérangé que le single sorte donc plus tard. En tout cas, comme dans l’article précédent, nous vous invitons à tous le commander, par soutien à B’z, qui, l’a-t-on récemment appris, soutient aussi les victimes des zones sinistrées, financièrement et logistiquement.

Enfin, on verra bien quels concurrents aura B’z le 13 avril et si le duo risque pour la première fois depuis 20 ans de perdre sa place de numéro 1 au top Oricon. Mais je n’y crois pas trop. On devrait s’attendre à une forte mobilisation des fans.

Restons connectés !

B'z et une certaine prémonition

22 mar 2011 in réflexion

bz-ou-une-certaine-premonition.png

Ce sont des jours terribles que traverse le Japon et que nous vivons, même de loin, avec lui. Il plane comme un parfum d’Histoire, d’Histoire tragique, alors que le printemps était annoncé comme le Printemps des révolutions arabes. Tandis que le Japon est frappé de plein fouet par une triple catastrophe aux lourdes conséquences sur le long terme, l’actualité nous fait vivre en direct un nouveau conflit aux portes de l’Europe.

Fin 2009, un an après la crise financière qui sévit encore aujourd’hui dans le monde entier, B’z sortait l’album MAGIC. Nous l’avions analysé comme la volonté de sortir de la crise par l’enchantement, en pénétrant un monde merveilleux à la façon d’Alice. On ressortait d’ailleurs de ce monde factice par l’énormissime chanson finale Freedom Train et par la tournée dont le nom annonçait sans détour que la magie n’existait pas : Ain’t No Magic.

On se rappelle que la pochette de MAGIC, telle un tiroir à secrets, mettait en scène Matsumoto et Inaba aux portes d’une ville aux contours incertains. On la devinait en ruine et les nombreuses grues laissaient penser qu’une reconstruction était en cours.

Rappelons-nous aussi le tout dernier single précédant la sortie de MAGIC : MY LONELY TOWN. Le clip nous emmenait sur l’île de Gunkanjima, interdite au public. On découvrait un lieu fantomatique, une île surexploitée par l’homme jusqu’au dernier millimètre carré. là , il n’y a plus que ruines et âmes perdues.

hashima-ile-ville-fantome.JPG

Tout cela s’entrecroise aujourd’hui avec les images de destruction qui nous parviennent du Japon. Bien sûr, on ne peut confondre les destructions infligées par la nature et l’autodestruction des hommes par les hommes. Mais placer une centrale nucléaire au bord de l’océan, sur l’une des zones sismiques les plus dangereuses au monde, n’est-ce pas provoquer la nature ? On ne sait rien de la ville sur la pochette de MAGIC. Peut-être a-t-elle été usée par le temps, peut-être a-t-elle été ravagée par un raz-de-marée, ébranlée par un séisme monumental ? Tout est ouvert, tout est en suspend.

Une chose est sûre, c’est que ce que B’z nous montrait et qui ressemblait à une morale, à la morale de l’histoire, ressemble aujourd’hui à une prémonition, à la prémonition d’événements fatalement appelés à se répéter toujours.

bz-sur-lile-surexploitee-de-gunkanjima.jpg

Les images de destructions qui nous parviennent sont toutes plus terrifiantes les unes que les autres. Toutes ces maisons broyées, toutes ces voitures renversées, transportées sur des centaines de mètres, sur des kilomètres. Les voitures que l’on retrouve dans toutes les positions, sont une composante forte de toutes ces images. La voiture est un symbole de la puissance individuelle de l’être humain à l’époque moderne. La voiture rend l’homme libre, rapide, elle lui donne un sentiment de puissance.

Shintarô Ishihara, célèbre maire de Tokyo, frère d’un acteur à succès, lui-même écrivain populaire, et connu pour ses déclarations intempestives, a déclaré le jour même du tremblement de terre et du tsunami que « c’était une punition divine ». Il s’est ensuite excusé. Mais son âme d’écrivain, dans la lignée d’un Yukio Mishima, dénonçait le mode de vie des Japonais, le Japon moderne, ce Japon qui depuis 1945 ne s’est préoccupé que d’économie et de confort matériel, délaissant toute préoccupation spirituelle. Ainsi, selon lui, les dieux rappelaient aux Japonais qu’un peuple ne peut vivre sans esprit, sans ligne directrice.

On peut discuter cette vision. Quoi qu’il en soit la réflexion sur la finitude de l’homme semble se poser plus que jamais, à l’heure où les hommes pensent pouvoir tout posséder, aller partout, instantanément et à répétition. On se rappelle les passagers insatisfaits dans les aéroports du monde entier, lorsqu’un volcan en Islande par son éruption les bloquait au sol. Ils semblaient ne pas comprendre qu’on ne puisse pas éteindre ce volcan d’un coup de formule informatique.

La nature se rappelle au bon souvenir des hommes, divinités ou non. Alors, toutes ces voitures vont finir entassées, dans des casses. Et cela nous rappelle étrangement le clip d’Ichibu to Zenbu… qui se déroule exactement dans une casse automobile, parmi des centaines de carcasses de voitures détruites…

ichibu-to-zenbu.jpg

On pense encore au dernier single d’Inaba, Okay, et à sa très forte évocation de la mort, du moins d’un monde dont on a soi-même disparu. On peut bien penser tous les jours à la mort, n’y pense-t-on pas encore plus lorsque l’on est confronté à une telle catastrophe ?

Revenons-en au single actuel : Sayonara Kizudarakeno Hibiyo. Adieu jours pleins de blessures.

Le titre se voulait certainement comme la suite immédiate de MAGIC. Il fallait se débarrasser des crises et des soucis, leur dire adieu. Ainsi, ce titre prend une toute autre ampleur au jour de la triple catastrophe japonaise. Sa sortie prévue au 30 mars a été logiquement repoussée. On pourrait même penser que ce single devrait sortir beaucoup plus tard, quand on commencera à voir plus clair, quand on saura où l’on en est avec la centrale de Fukushima.

bz-sayonara-kizudarakeno-hibizyo.jpg

Car les jours actuels sont réellement pleins de blessures. Ces douleurs ne sont pas uniquement métaphoriques, elles sont vraies.

Disons-le, Sayonara Kizudarakeno Hibiyo est un titre prémonitoire. C’était involontaire mais cela tombe en plein dans le mille. Disons-le, ce nouveau single de B’z est en même temps l’un des meilleurs du groupe depuis des années. On attend sa face B avec impatience, on attend le Dawn Runner, le coureur de l’aube. L’aube, l’orée du jour, quand tout s’apprête à recommencer, à prendre un nouveau départ. Le premier ministre japonais, Naoto Kan, n’a-t-il pas parlé de reconstruire « un nouveau Japon » ? là encore, le titre tape dans le mille.

Et pour une fois, nous vous encourageons à acheter le disque, à acheter B’z comme un geste pour le Japon. Car nous en sommes persuadés, le Japon, entre ses voitures, ses jeux vidéo et ses mangas, peut aussi exporter B’z et tous ses groupes de qualité.

Achetons tous Sayonara Kizudarakeno Hibiyo pour un nouveau Japon !

Mais ce nouveau Japon ne devra pas oublier ce qui lui est arrivé, car le Japon sait très bien oublier. On peut craindre que très vite les images de sinistrés et de zones contaminées par la radioactivité laissent la place de manière irrémédiable aux AKB et autres machines à laver le cerveau dont ce pays regorge. C’était la crainte que notre ami Hermann Suzuki nous exprimait encore hier.

Ajout du 23 mars : comme le rapporte Off The Lock, la fondation de Linkin Park, Music for Relief, offre une liste de 14 chansons en contre-partie d’un don de 10 dollars qui seront reversés aux victimes du tremblement de terre et du tsunami du 11 mars. Parmi ces 14 titres, on retrouve notamment Home de B’z (la version anglaise de HOME, déjà disponible sur i-tunes USA et sur ULTRA Treasure).

http://japan.downloadtodonate.org/tracks/

Report du single「Sayonara Kizudarake no Hibiyo」

16 mar 2011 in News

On se posait la question implicitement depuis quelques jours. Les singles prévus pour les prochaines semaines allaient-ils rester à l’agenda ? Plusieurs artistes ont repoussé les dates de sorties de leurs prochains disques. C’est donc aussi le cas de B’z pour Sayonara Kizudarake no Hibiyo qui devait sortir le 30 mars.

Le site officiel annonce ce report et explique que pour des raisons de production et de distribution, suite au tremblement de terre et au tsunami, il n’est pas possible de sortir le disque à la date prévue. Le site officiel fera savoir prochainement savoir quelle nouvelle date aura été retenue.

Avec la catastrophe nucléaire en vue, on peut même imaginer qu’il n’y ait plus de sorties de disque d’ici un bon moment. Attendons de voir !

Messages de Matsumoto et Inaba

16 mar 2011 in News

messages-de-matsumoto-et-inaba-du-16-mars-2011.png

S’ils ne s’étaient pas manifestés dans l’immédiat, Tak Matsumoto et Koshi Inaba ont publié aujourd’hui chacun un message en réaction à toutes les terribles images provenant des zones sinistrées et à la situation très tendue liée à la centrale de Fukushima.

En cet instant je souhaite qu’il y ait le moins de dégats possible et que l’on puisse sauver le plus de gens possible. Maîtrisez la situation actuelle, joignez-vous aux efforts et retrouvons au plus vite notre brillant Japon.

Matsumoto Takahiro

Les dégats des sinistres s’élargissent. Les villes où les gens bien-aimés vivaient sont détruites, de nombreuses vies sont perdues. Cela m’a tellement fait mal au coeur et je me suis senti impuissant. Faisons tout notre possible tous ensemble en espérant que cela serve à l’espoir de quelqu’un.

Inaba Koshi

De son côté, le batteur de longue date de B’z, Shane Gaalaas, a aussi écrit sur son blog, en anglais et japonais :

Bonjour le Japon,

Je vous envoie cette photo prise ce matin d’une petite fleur qui me fait penser à vous. J’espère que vous pourrez trouver d’une manière ou d’une autre un peu de bonheur dans votre vie durant ces moments tragiques.

En pensant à vous et combien je suis heureux de connaître une nation aussi belle que le Japon.

http://blog.livedoor.jp/shanegaalaas/archives/51712835.html

Ces messages sont avant tout formels, écrits très poliment. N’importe qui pourrait les dire. Je ne suis pas tout à fait certain que ni Matsumoto ni Inaba n’avait réellement envie de s’exprimer mais on a peut-être insisté dans leur entourage (professionnel) pour le faire. Pour le coup, on peut considérer le message de Shane comme certainement plus sincère car écrit sans obligation. Personnellement, cela ne m’aurait pas dérangé de n’avoir pas de message, surtout pas de message stéréotypé.

En tout cas, nous souhaitons encore beaucoup de courage à toutes nos connaissances et amis qui se trouvent toujours sur Tokyo et sa région. Vous savez que nous pensons à vous, Hermann Suzuki, Gubinodo, ヒロピョン et les autres !

Solidarité avec nos amis au Japon

11 mar 2011 in News

Cela peut paraître hors-sujet, mais on ne peut parler de musique japonaise comme si de rien n’était alors que le Japon vient de connaître aujourd’hui le plus violent tremblement de terre de son histoire, d’une magnitude de 8,9 sur l’échelle de Richter, au large de Sendaï. Un tsunami de 10 mètres de hauteur a ensuite atteint la côte japonaise où il a tout ravagé sur son passage. Ce tremblement de terre dépasse ainsi celui de Kobe de 1995 qui était de 7,2. Il avait fait plus de 6000 morts et de très importants dégats matériels.

Le séisme a été si puissant qu’il s’est ressenti jusqu’à Tokyo où tout est paralysé à l’heure actuelle. Les moyens de communication sont aussi fortement perturbés. Deux craintes majeures sont a redouter en ce moment même : des tsunamis pourraient atteindre Taiwan, les Philippines ainsi que les côtes américaines. Le Japon étant un pays hautement équipé en centrales nucléaires, on peut craindre de graves accidents dans ce domaine…

Dans l’attente de nouvelles de nos amis et connaissances sur place, nous leur adressons donc une pensée toute particulière. Courage !

B'z et Détective Conan ne mentent jamais

05 mar 2011 in News

dont-wanna-lie-de-bz-nouveau-generique-de-detective-conan.png

2011 sera définitivement une grosse année b’zienne, avec le retour du super duo aux commandes d’un générique de série animée. C’est devenu une tradition, la série Détective Conan, extrêmement populaire au Japon et adaptée du manga du même nom, aura pour nouveau générique un titre de B’z à l’occasion de ses 15 ans (mais quand cette série prendra-t-elle donc fin ?). Mais pas uniquement, puisque pour fêter ses 15 ans, Détective Conan aura le droit à une nouvelle sortie cinéma. La chanson de B’z sera aussi utilisée pour ce film.

Ainsi, après Sayonara Kizudarakeno Hibiyo et Dawn Runner, on connaît le troisième nouveau titre de 2011 : Don’t Wanna Lie

On se rappelle que les deux singles Shôdô et Yuruginaï mono Hitotsu avaient respectivement servi de générique en 2006, pour les 10 ans de la série. Si la deuxième était un peu poussive, la première était tout à fait géniale. C’est ce qu’on souhaite pour Don’t Wanna Lie !

La diffusion de la nouvelle série commencera le 30 avril. Rendez-vous sur le site de Conan pour découvrir les bandes-annonces et un court extrait de Don’t Wanna Lie !

http://www.conan-movie.jp/

A noter que cette chanson devrait sortir par la suite sous forme de single, ce qui en ferait le deuxième de l’année, mais une fois n’est pas coutume, le site officiel de B’z demeure vague quant à cette sortie. Il faudra donc attendre pour en savoir plus !